À propos de nous

La bibliothèque du Palais de la Paix est l'une des plus anciennes et des plus prestigieuses bibliothèques spécialisées en droit international. Son objectif principal est d'être au service des institutions hébergées au sein du Palais de la Paix, à savoir la Cour internationale de justice Justice, la Cour permanente d'arbitrage, et l'Académie de Droit international de La Haye. Mais la bibliothèque accueille également des agents des autres institutions juridiques internationales de La Haye, ainsi que des enseignants et étudiants en droit international. Toute personne s'intéressant au droit international est la bienvenue à la Bibliothèque du Palais de la Paix et peut accéder à ses très nombreuses collections. Nos Guides de recherche, et notre Catalogue très détaillé, sont à la disposition de toute personne, où qu'elle se trouve dans le monde, qui souhaite se familiariser avec un thème particulier et trouver les textes qui l'intéressent. Le catalogue est particulièrement adapté à cet usage, puisque presque toutes les publications relatives au droit international y sont répertoriées et classées de manière détaillée en fonction de leur thème.

History

Carnegie a été séduit par l'idée de créer une bibliothèque pour la Cour permanente d'arbitrage (CPA) et s'est impliqué dans ce projet. Il souhaitait donner à la Cour une "bibliothèque de référence en droit international", et c'est exactement l'équipement qui a été présenté au moment de l'ouverture du Palais de la Paix en août 1913. Dans les dix ans qui ont suivi, la Cour permanente internationale de justice (à laquelle a succédé en 1946 la Cour internationale de Justice) a établi son siège dans le Palais, tandis que l'Académie de droit international de La Haye s'y installait en 1923. Ni les architectes ni les administrateurs n'avaient prévu une extension aussi rapide des fonctions du Palais, ce qui a entraîné quelques problèmes d'espace aigus. Ironie de la chose, le Palais de la Paix qui avait dû essuyer en 1913 des critiques relatives à sa trop grande taille, s'avérait être trop petit une décennie plus tard.

La principale mission donnée à la bibliothèque en 1913 - et qui reste la même aujourd'hui - était d'être au service des institutions installées au Palais. Initialement prévus pour la seule Cour permanente d'arbitrage , les services de la bibliothèque se sont étendus en moins d'une décennie à la Cour de la Société des Nations (aujourd'hui disparue) et à l'Académie de droit international de La Haye. Comme ces institutions interviennent toutes dans les même domaines, ces extensions n'ont pas véritablement affecté le domaine de compétence de la Bibliothèque qui reste le droit international, qu'il s'agisse du droit international privé ou du droit international public. Ultérieurement, du fait des champs nouveaux couverts par la Cour internationale de justice, cette institution s'est dotée de sa propre bibliothèque.

Partnerships and Projects

La Cour internationale de justice, la Cour permanente d'arbitrage et l'Académie de droit international de La Haye sont les principaux utilisateurs de la Bibliothèque. La Bibliothèque sert à l'Académie de "bibliothèque maison" et fournit aux étudiants des cours d'été de l'Académie un accès à tous les livres et autres publications dont ils ont besoin. La Bibliothèque fournit également une assistance bibliographique aux chercheurs du Centre d'études et de recherche en droit international et en relations internationales de l'Académie et à ceux de son Cours de perfectionnement. Les autres institutions internationales de La Haye, notamment l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques, la Conférence de La Haye de droit international privé, le Tribunal pour l'ancienne Yougoslavie, le Tribunal spécial pour le Liban, le Tribunal des réclamations Iran/États-Unis et la Cour pénale internationale, utilisent elles aussi fréquemment la Bibliothèque. En ce sens, la Bibliothèque est une composante essentielle du réseau de La Haye, la ville internationale de la paix et de la justice . Les enseignants-chercheurs et les étudiants des institutions d'enseignement et de recherche environnants, comme l'Université de Leyde (esp. its Campus The Hague),l'Université de La Haye, and the et l'Institut Asser fréquentent notre bibliothèque de manière régulière. La Bibliothèque collabore aussi à certains projets des institutions mentionnées ci-dessus, afin de promouvoir et de renforcer le rôle central de La Haye dans le combat mondial pour la paix et la justice. Un exemple en est le Hague Justice Portal.