Les conférences de la Bibliothèque

La série de Conférences de la Bibliothèque du Palais de la Paix porte sur des questions de droit international général. Quatre conférences environ sont organisées chaque année. Toutes les conférences ont lieu dans la Bibliothèque du Palais de la Paix, soit dans la salle de lecture historique, soit dans l'Auditorium. Les Conférences de la Bibliothèque du Palais de la Paix sont ouvertes à tous. Elles s'adressent spécialement aux chercheurs et étudiants, ainsi qu'aux diplomates, fonctionnaires internationaux, journalistes et autres professionnels travaillant dans le domaine du droit international public. 

Conférences précédentes

 

Première conférence sur van Anraat

 La première Conférence de la Bibliothèque du Palais de la Paix a eu lieu le 23 mai 2011, dans la salle de séminaire du Palais de la Paix. Simon Minks, procureur auprès de la Cour d'appel de La Haye, et Roel van Rossum, vice-président du Tribunal de La Haye, ont étudié l'affaire van Anraat, et les défis auxquels doivent faire face les juridictions néerlandaises lorsqu'elles abordent des questions complexes de droit pénal international. Cette conférence a été organisée en étroite collaboration avec le JASON Institute.
 

Deuxième Conférence sur le Professeur B.V.A. Röling

 Après le succès de la première Conférence de la Bibliothèque du Palais de la Paix, une deuxième conférence a été organisée. Elle s'est déroulée dans la salle de lecture historique du Palais de la Paix, le 22 juin 2011, entre 17 h 30 et 19 H 30. Le professeur Nico Schrijver, professeur de droit international public à l'Université de Leyde, a parlé de l'apport au droit international de l'un des principaux spécialistes néerlandais de la matière après 1945, B.V.A. Röling (1906-1985). Nico Schrijver a obtenu son master en droit néerlandais et en droit international à l'Université de Groningue sous la férule du professeur Röling et a été l'assistant de celui-ci pendant plusieurs années. La nomination de Röling en tant que juge au Tribunal militaire international de Tokyo a amené Röling à aborder des questions de droit pénal international et de droit international général. Il est ensuite devenu l'un des fondateurs de la nouvelle discipline internationale de recherche de la paix. Il a souvent adopté des points de vue que l'on considérerait aujourd'hui comme parfaitement ancrés dans le droit international contemporain et absolument orthodoxes, mais qui ne l'étaient certainement pas à l'époque. Les autres intervenants étaient Hugo Röling, le fils du professeur B.V.A. Röling, et Peter van Krieken, président de la Fondation Röling.
 

Troisième conférence consacrée à l'affaire Eichmann

 In 1961, Adolf Eichmann (1906-1962), un ancien SS-Obersturmbannführer, a été poursuivi devant le Tribunal de Jérusalem, d'avoir aidé Hitler dans son plan d'extermination des Juifs au cours de la deuxième guerre mondiale. Il a été reconnu coupable de toutes les charges d'accusation et a ensuite été pendu dans une prison près de Tel Aviv en 1962. Ce procès était omniprésent dans la politique, les médias et les discussions universitaires en Israël et au niveau mondial. Principalement grâce au travail de Hannah Ahrendt, Eichmann est devenu l'incarnation de la banalité du mal, le "Schreibtischmörderer" qui a exécuté de manière servile et aveugle les ordres provenant du sommet de la bureaucratie. Des documents divulgués et étudiés récemment par le Dr Birn ont jeté une lumière nouvelle sur cette affaire. Ils donnent l'impression que le procureur israélien intervenant dans l'affaire Eichmann était mal préparé, et que son enquête présentait des lacunes importantes. Le professeur Thomas mertens présentera le livre qu'il a récemment publié sur le procès Eichmann et le rapport controversé qu'a fait Hannah Arendt de ce procès. Le professeur Harmen van der Wilt étudiera le procès Eichmann au regard des normes et de la pratique contemporaine en matière de poursuites pénales.
 

Quatrième conférence sur l'arbitrage sur la région d'Abyei entre le gouvernement du Soudan et le Mouvement de libération populaire du Soudan

 le 22 juillet 2009, une sentence arbitrale a été rendue sur la délimitation de la région d'Abyei, mettant fin à un litige opposant le gouvernement soudanais au Mouvement/armée de libération populaire du Soudan. La CPA est intervenue en tant que greffe et a fourni un appui administratif. En rendant cette sentence, le but recherché était de faciliter l'organisation d'un référendum sur l'avenir de la zone qui contient plusieurs champs pétrolifères. Le 9 juillet 2011, le Sud Soudan a déclaré son indépendance, rendant encore plus important le résultat de la sentence. Toutefois, le référendum a été repoussé et en dépit de la sentence arbitrale, la région d'Abyei continue de faire l'objet d'un différend entre le Soudan et le Soudan du Sud. Brooks W. Daly est le Secrétaire général adjoint et Directeur juridique principal de la Cour permanente d'arbitrage (CPA). Avant de rejoindre la CPA, M. Daly était Conseiller à la Cour internationale d'arbitrage de la Chambre de commerce internationale (CCI) de Paris, en France, et a travaillé dans des cabinets d'avocats de Los Angeles et de Londres. Il a parlé de l'arbitrage d'Abyei entre le gouvernement du Soudan et le Mouvement de libération populaire du Soudan. Johan G. Lammers a été conseiller juridique du ministère des affaires étrangères et professeur de droit international à l'Université d'Amsterdam. En 1999, il a reçu le prix Elizabeth Haub pour sa contribution exceptionnelle dans le domaine du droit international de l'environnement. Il a parlé de la "préhistoire" politique de l'arbitrage d'Abyei.
 

La cinquième Conférence sur la piraterie en Somalie

Le thème central de la réunion concernait les efforts de la communauté internationale visant à combattre et poursuivre les pirates. Le commodore Michiel Hijmans a parlé des aspects opérationnels des interventions militaires visant à combattre la piraterie, en mettant l'accent sur les opérations anti-piraterie de l'OTAN. Le commodore Michiel Hijmans a été l'e commandant du Standing NATO Maritime Group, et à mené pendant six mois les opérations "Ocean Shield" (contre la piraterie), "Operation Active Endeavour" (antiterrorisme) et d'autres opérations. Marten Zwanenburg a parlé des aspects juridiques de ces opérations. Marten Zwanenburg est conseiller juridique principal au ministère de la défense des Pays-Bas. Il possède un doctorat en droit international privé de l'Université de Leyde. Henny Baan a parlé de la poursuite des pirates arrêtés. En poursuivant les pirates somaliens aux Pays-Bas, le système pénal néerlandais est confronté à plusieurs questions inédites de droit interne et de droit pénale international . Henny Baan est procureur auprès du Tribunal de Rotterdam, et est responsable des premières poursuites engagées en Europe contre des pirates à l'époque moderne pour l'ancien crime de tentative de "sea robbery" (vols en mer).